Derniers messages

Articles populaires

Demain c’est la rentrée, votre poêle à bois est-il prêt ?

Demain c’est la rentrée, votre poêle à bois est-il prêt ?

Posté dans: Infos poêles à bois
August 31st 2020
32 Vues
J'aime

Alors que la saison passe de l'été aux saisons plus froides, il est temps d'inspecter votre système de chauffage au bois. Au cours des siècles, le poêle à bois a été un choix pratique et fiable pour produire de la chaleur domestique. Il y a quelques points importants à prendre en compte lors de la préparation de votre poêle à bois pour l'automne et l’hiver.

Nettoyez votre poêle

N'oubliez pas que votre poêle à bois est certainement inactif depuis un certain temps. Vous y trouverez sans doute de la poussière, des nids d'oiseaux et de la créosote dans le conduit de fumée. C’est le moment de se lancer dans une mission de nettoyage complet. Pendant les saisons chaudes, certaines personnes utilisent les poêles à bois comme un espace de stockage supplémentaire. Vérifiez que vous n’avez rien laissé dans le poêle ainsi que son état pour voir s'il n'y a pas de perte de pièces ou de dommages structurels.

Faites intervenir un ramoneur

L'étape suivante consiste à faire ramoner la cheminée par un professionnel. L'hiver dernier, la cheminée a probablement laissé des traces de créosote dans le conduit. La créosote est le résultat du bois brûlé tout au long de la saison, qui est inflammable. Elle doit être enlevée lors de la préparation des poêles à bois pour les saisons froides. Il est nécessaire de faire appel à un professionnel qui connaît bien le fonctionnement des cheminées.

Vérifiez l'état des contrôles d’air

La poignée de ventilation est utilisée pour bloquer le flux d'air sortant. Vous mettez habituellement le clapet en position ouverte lorsque vous démarrez le poêle. Des mesures de précaution doivent être prises car un clapet défectueux peut contribuer aux risques d’incendie. De plus, votre poêle à bois peut consommer plus de combustible qu'il n'en faut et, dans certains cas, envoyer la plus grande partie de la chaleur excédentaire générée, directement dans le système d'évacuation des fumées.

Faites inspecter le poêle à bois

Les poêles à bois présentant un dysfonctionnement peuvent causer des risques potentiels pour la santé. L'assurance habitation et l'inspection des poêles à bois par un inspecteur agréé sont interdépendantes. La sécurité passe avant tout. Vous devez respecter le dégagement minimum du poêle à bois dans toutes les directions.

Stocker votre bois

Estimez la quantité de bois dont vous aurez besoin pour cette saison. Par précaution, prévoyez un peu de bois supplémentaire, pendant l'hiver, vous ne voulez pas prendre de risques. Assurez-vous de ne bruler que du bois bien assaisonné avec moins de 20% d’humidité.

Vérifiez les éléments esthétiques

Maintenant que vous avez vérifié tous les points critiques, n’hésitez pas à passer un peu de temps à repeindre si nécessaire votre poêle et les murs environnants avec une peinture résistante aux hautes températures s’ils ont été endommagés ou noircis par l’utilisation du poêle pendant la saison précédente afin de préserver ou d’améliorer l'aspect esthétique de votre poêle à bois. Une cheminée est un tel régal pour les yeux, il serait dommage de ne pas profiter pleinement du spectacle. Évitez toutefois de garder des objets inflammables à proximité. Tout en assurant la chaleur de votre foyer, pensez d'abord à la sécurité.

Laisser un commentaire

Connectez-vous pour commenter

PayPal

Remonter