Derniers messages

Articles populaires

Air primaire, air secondaire : tout ce que vous devez savoir

Air primaire, air secondaire : tout ce que vous devez savoir

October 6th 2020
291 Vues
J'aime

L'approvisionnement en air est l'un des facteurs les plus importants pour un tirage de cheminée correct et respectueux de l'environnement. Il est donc bon de savoir comment utiliser correctement les commandes d'entrée d'air de votre poêle à bois - de cette façon, vous obtiendrez une combustion optimale et complète.

Pourquoi l’approvisionnement en air lors de l'allumage d'un feu est-il si important ?

Vous le savez sans doute : il est important qu'il y ait beaucoup d'air quand on allume un feu. L'air est nécessaire pour un processus de combustion propre et complet où la température est suffisamment élevée pour brûler les particules et les gaz que le bois de chauffage libère.

Si les gaz et les particules ne sont pas brûlés, ils se transforment en suie dans le conduit de fumée ou se manifestent sous la forme d'une fumée sombre émanant de la cheminée. C'est pourquoi il est bon de vérifier que la fumée qui s'échappe de votre cheminée soit blanche, ou soit transparente lorsque vous allumez un feu dans votre poêle à bois.

Pour en savoir plus sur les cheminées, et leur rôle lors de l’utilisation d’un système de chauffage au bois, cliquez ici.

Comment utiliser les commandes d'entrée d'air ?

Lorsque vous allumez un feu dans votre poêle à bois, il est utile de connaître les trois phases de la combustion – ainsi que de comprendre comment et quand fournir de l'air.

La plupart des poêles à bois ont un contrôle d'entrée d'air primaire et secondaire. L'entrée d'air primaire est située près du bac à cendres et l'entrée d'air secondaire près du haut du poêle à bois. Ce sont les deux entrées que vous devez régler manuellement pendant la combustion. L'entrée d'air primaire est utilisée au début pour faire démarrer le feu tandis que l'entrée d'air secondaire sert à maintenir le feu.

L'air tertiaire est un flux d'air constant qui assure la combustion des gaz de fumée. Il est régulé automatiquement et se trouve à l'arrière de la chambre de combustion dans les poêles à bois récents.

La combustion

En phase de tirage, vous devez ouvrir les commandes d'entrée d'air primaire et secondaire et vous pouvez également laisser la porte légèrement entrouverte. Vous avez besoin de beaucoup d'air pour que la température monte le plus rapidement possible. Lorsque le premier feu a brûlé et qu'il ne reste que des braises, vous êtes prêt pour la première mise à feu.

La première phase de la combustion

Dans la phase d’allumage, nous avons mentionné qu’il fallait ouvrir complètement les commandes d'entrée d'air primaire et secondaire. Ensuite, vous devez mettre du bois de chauffage sec dans le poêle. Un bois bien assaisonné vous garantira une combustion propre. Pour savoir quel bois choisir, retrouvez nos conseils dans cet article en cliquant ici.

Vous avez besoin de beaucoup d'air pour faire monter la température le plus rapidement possible. Mais aussi d’un bois d’allumage et d’allume-feux si nécessaires. Pour savoir comment créer votre propre bois d’allumage, vos allume-feux maison, ou pour savoir ce qu’il faut éviter de brûler dans votre poêle à bois, nos articles peuvent vous être utiles.

La phase intermédiaire de la combustion
Lorsque le feu est très intense (après environ 2 à 5 minutes), vous devez régler le contrôle de l'entrée d'air primaire pour qu'il ne laisse pas entrer trop d'air - ceci afin d'éviter que le bois de chauffage ne brûle trop rapidement.

Le feu a toujours besoin du contrôle de l'entrée d'air secondaire afin de maintenir la température élevée qui assure la combustion des gaz du bois. Le contrôle de l'entrée d'air secondaire peut être réglé pour s'adapter à vos besoins, mais vous devez garder à l'esprit que l'apport d'air ne doit pas être réduit au point que les flammes ne soient plus brillantes.

La dernière phase de la combustion
Lorsque les flammes s'éteignent et qu'il ne reste que des braises dans la boîte à feu, il faut mettre plus de bois de chauffage dans le poêle. Vous devrez à nouveau ouvrir pour le contrôle de l'entrée d'air primaire, mettre du bois de chauffage dans le poêle et recommencer le processus de combustion.

Les instructions relatives à votre poêle à bois sont utiles
Tous les poêles à bois sont différents. Lorsque vous achetez un nouveau poêle à bois, il vous faudra du temps avant de le connaître et d'avoir appris à le chauffer de manière optimale et à obtenir un bon processus de combustion.

Si vous avez toujours les instructions de votre poêle à bois, il est conseillé de les lire afin d'obtenir des informations précises sur la manière d'utiliser correctement les commandes d'entrée d'air.

Réduire la quantité de bois de chauffage - et non l'apport d'air

Beaucoup de gens font l'erreur de réduire l'apport d'air parce qu'ils souhaitent "baisser la chaleur" ou faire durer le bois de chauffage plus longtemps. Les vieux poêles à bois sans air tertiaire à l'arrière sont sensibles à la réduction de l'apport d'air. Les nouveaux poêles éco-labellisés sont conçus pour brûler proprement avec un apport d'air réduit. Les poêles à bois qui portent le label écologique peuvent être réglés de manière à pouvoir contrôler l'effet du poêle à bois dans une certaine mesure - mais la quantité de bois de chauffage que vous utilisez et les intervalles entre les allumages sont souvent la meilleure façon de réguler la chaleur.

Si vous réduisez trop l'apport d'air, vous réduisez également la qualité de la combustion et augmentez la quantité de particules émises, ce que vous devez éviter.

L’art d’un bon feu est en définitive facile à apprivoiser mais un peu de pratique vous mettra en confiance pour vous permettre de chauffer votre intérieur plaisamment et efficacement.

Laisser un commentaire

Connectez-vous pour commenter

PayPal

Remonter