Derniers messages

Articles populaires

Raccordement poêle à bois sur conduit existant

Raccordement poêle à bois sur conduit existant

Posté dans: Infos poêles à bois
May 3rd 2021
107 Vues
J'aime

Comment raccorder un poêle à bois sur un conduit existant ?

Les normes de raccordement de poêle à bois sur conduit existant

 

La norme NF DTU 24.1 réglemente la réalisation des conduits de fumée pour les différents systèmes de chauffage, y compris les poêles à bois. Cette norme précise la distance de sécurité entre le conduit et tous les matériaux combustibles extérieurs. Par exemple, si la puissance calorifique est supérieure à 85 kW, le conduit de fumée doit être installé dans une chaufferie. Pour connaître la distance à respecter pour le poêle à bois, il est primordial de faire appel à un expert qui viendra réaliser un diagnostic. Cela vous permettra de savoir si votre conduit de cheminée est conforme et exploitable. Et surtout, s’il peut être raccordé au poêle à bois que vous avez choisi.

 

Il portera alors son attention sur plusieurs points de contrôle :

  • Caractéristiques du conduit : plus précisément, étanchéité, résistance thermique et vacuité.
  • Distance de sécurité (généralement 10 centimètres minimum).
  • Le parcours du conduit : l’évacuation de la fumée doit se faire à une distance de 40 centimètres minimum au-dessus du faîtage.

Il est primordial de faire venir cet expert pour le raccordement du poêle à bois au conduit existant. En effet, il vérifiera la bonne taille du conduit. S’il est trop petit, la fumée ne sera pas bien évacuée, ce qui entraîne un risque de refoulement et d’intoxication. En revanche, s’il est trop grand, il y aura un excès de tirage, et donc une surconsommation de combustibles.

L’importance du conduit

 

Le poêle à bois produit de la fumée. C’est pour cette raison que le conduit est primordial pour l’évacuer. À ce titre, il existe différents types de conduits :

  • Conduits traditionnels, c’est-à-dire maçonnés en boisseaux béton ou terre cuite.
  • Conduits métalliques isolés (également appelés poly combustibles).
  • Conduits en briques.
  • Conduits mandrinés (principalement dans les maisons anciennes).

Dans tous les cas, le conduit doit respecter la norme NF DTU 24.1.

 

Le raccordement du poêle à bois au conduit existant

 

Dès lors que le conduit est existant, il faut le tuber. C'est-à-dire, insérer un tube afin d’améliorer le rendement et de limiter les déchets. Le tube va alors cacher le conduit. Et ce, dès le poêle à bois jusqu’à la sortie de fumée. Cela permet ainsi d’assurer l’étanchéité et de protéger le conduit contre la corrosion.

Attention, malgré le tubage, le conduit devra toujours être nettoyé. En revanche, le ramonage sera facilité grâce au tube, puisqu’il y aura moins de résidus.

 

Les solutions mypoele.com

 

Avant d’effectuer le raccordement de votre poêle à bois sur un conduit existant, vous devez évidemment trouver le système de chauffage idéal. C’est justement pour cette raison que MyPoele vous propose plus de 170 modèles. Vous avez ainsi le choix entre différents designs : moderne, vintage ou classique, couleur sobre ou voyante, rectangulaire, carré ou arrondi, etc. Mais également différentes puissances : 4 à 8 kw ou plus. Ou encore différentes marques. Nous sélectionnons effectivement les meilleurs fabricants pour votre maison, comme Interstoves, Nordica Extraflame, Godin ou Eva Calor.

Et surtout, Mypoele.com vous propose des prix très avantageux. Il est donc très facile de trouver un poêle à bois pas cher qui correspond à toutes vos attentes. 

Laisser un commentaire

Connectez-vous pour commenter

Remonter