Derniers messages

Articles populaires

FILTRES (50 produits)

Prix

480 € - 3225 €

Puissance

Marques

Couleur

Taille de bûche

Evacuation des fumées

Diamètre de sortie

Poêles et étages : comment se chauffer (1/2)

Poêles et étages : comment se chauffer (1/2)

October 29th 2021
7972 Vues
J'aime

Le chauffage d’une maison à étage avec un poêle se fait difficilement sans une solution adaptée. Aujourd’hui, nous allons voir quelles sont les solutions pour chauffer son étage et comment choisir le poêle adéquat.

Le poêle à granulés présente un inconvénient, celui de ne proposer qu’un seul point chaud pour une surface de chauffe relativement élevée. Par conséquent, la répartition et la diffusion de la chaleur dans les différentes pièces de votre logement, et en particulier les étages, est difficile à appréhender.

 

La problématique de la diffusion de la chaleur

La réglementation thermique en vigueur considère qu’un poêle à granulés peut garantir un bon confort thermique sur une surface de 100 m², hors salle de bain. Dans la pratique, cette considération se vérifie assez bien, mais, pour cette surface, on observe généralement un écart de 2 à 3°C entre les températures enregistrées près du poêle et celles relevées aux extrémités de la zone de chauffe. Ces écarts peuvent être considérés comme acceptable d’autant que les pièces les plus éloignées, généralement les chambres, ont un besoin de chauffage moins important. Il est donc théoriquement possible de chauffer au-delà de 100 m² en acceptant des écarts un peu plus élevés.

Cependant, diffuser la chaleur dans un étage est bien plus complexe. Une simple ventilation sur votre poêle pour propulser la chaleur ne suffirait pas. Une solution qui pourrait paraître être une bonne idée est de placer son poêle à granulés en bas de son escalier, mais c’est oublier un paramètre fondamental : la stratification de l’air. L’air chaud se retrouvera aspiré à l’étage, laissant votre rez-de-chaussée sans chauffage. Ce n’est donc pas une solution.

 

Une première solution : le poêle à granulés canalisable

Comme son nom l’indique, le poêle à granulés canalisable est… canalisable, c’est-à-dire que l’appareil permet de chauffer des pièces adjacentes à l’appareil grâce à des gaines qui transporte l’air. Cependant, pour une installation efficace et un chauffage optimal, il est important de bien dimensionner son poêle et le réseau de distribution de la chaleur.

Parlons puissance. Si vous avez bonne mémoire et que vous êtes un lecteur assidu, vous vous souviendrez que nous avons parlé dans un précèdent article de la puissance des poêles à granulés. Il faut savoir que la puissance entre les deux souffleries, une pour le rez-de-chaussée qu’on appellera soufflerie principale et une pour l’étage ou une pièce adjacente qu’on appellera puissance secondaire, n’est pas répartie de manière égale. Pour un appareil de 10 kW, on considère que la soufflerie principale recevra 7 à 8 kW quand la soufflerie secondaire recevra 2 à 3 kW.

La puissance canalisée maximum est de 2 à 3 kW par bouche selon les fabricants. Une puissance trop faible donc pour chauffer intégralement un étage ? Néanmoins, on peut noter qu’une bouche supplémentaire peut chauffer entre 20 et 30 m² environ selon le niveau d’isolation, soit une pièce en plus. On peut également diviser le flux de chaleur avec une séparation dite « en Y » pour desservir des petites pièces de maximum 10 à 12 m².

 

Pour transporter la chaleur, il faut des gaines. Ces gaines doivent suivre un tracé simple, direct, et être les plus courtes possible. En général, le maximum acceptable se situe entre 7 et 8 mètres de longueur, la chaleur étant perdue au-delà. Cependant, chaque fabricant à ses propres recommandations sur le sujet.

La configuration idéale pour une poêle à granulés canalisable serait donc de rester sur les installations les plus simples. Une gaine verticale de 3 mètres pour chauffer la pièce directement au-dessus de l’appareil. Dans ce cas, et toujours dans l’optique d’optimiser au mieux la diffusion de la chaleur, la sortie des bouches se trouvera en position basse où à mi-hauteur pour que la stratification de l’air soit à votre avantage.

 

Nous nous arrêtons aujourd’hui pour reprendre ce sujet dans un prochain article. La prochaine fois, nous verrons une autre solution pour chauffer votre étage : le poêle à granulés hydro.

Laisser un commentaire

Connectez-vous pour commenter

Remonter