Derniers messages

Articles populaires

FILTRES (50 produits)

Prix

480 € - 3225 €

Puissance

Marques

Couleur

Taille de bûche

Evacuation des fumées

Diamètre de sortie

Poêles et étages : comment se chauffer ? (2/2)

Poêles et étages : comment se chauffer ? (2/2)

November 2nd 2021
995 Vues
J'aime

Seconde solution : le poêle à granulés hydro. 

Aussi appelé thermopoêle, cet appareil fonctionne comme une chaudière. La chaleur produite par l’appareil via la combustion des granulés est récupérée par un échangeur de chaleur puis transmise à l’eau. Cette eau circule grâce à une pompe et acheminée à travers des canalisations vers des radiateurs répartis dans l’ensemble de la maison. L’intégralité du système hydraulique indispensable au fonctionnement est intégré dans le poêle.

Reparlons un peu de puissance. Les modèles qui assurent uniquement le chauffage, et ce sont ceux qui nous intéressent aujourd’hui, ont une puissance qui varie entre 11 et 24 kW. Vous l’aurez donc compris, les poêles à granulés hydro sont des appareils éminemment puissants, conçus pour la rénovation de maisons anciennes et capables de chauffer des surfaces assez importantes. En termes de dimensionnement de la puissance, on estime généralement ce dernier à 1 kW pour 10 m².

La puissance d’un poêle à pellets hydro est répartie entre l’air et l’eau. Elle est en général dédiée principalement à l’eau à hauteur de 90%, contre 10 % de la puissance pour l’air, mais ce n’est pas toujours le cas. Si la pièce de vie n’est pas pourvue de radiateurs, nous vous recommandons de privilégier un appareil dont la puissance dédiée à l’air est un peu plus importante.

Maintenant que nous avons fini de parler de puissance, promis c’est fini, nous allons pouvoir vous parler d’installation. L’installation d’un poêle à granulés hydro allie fumisterie et plomberie, rendant de ce fait l’installation relativement complexe. Par conséquent, nous vous recommandons très fortement de faire appel à un professionnel qualifié, disposant notamment de la certification Qualibois modules « Air » et « Eau », pour minimiser les risques de défaillance du système de chauffage et vous assurer de la bonne conformité de l’installation.

 

Pour conclure, nous avons vu que la chauffe d’une maison complète avec un seul poêle à granulés peut s’avérer très complexe, le poêle à granulés étant avant toute chose un chauffage d’appoint. Des solutions peuvent néanmoins être mises en place pour pallier à ce problème.

Un poêle à granulés canalisable, bien utilisé, offre une solution efficace pour diffuser la chaleur vers les espaces cloisonnés adjacents. Cependant, pour une installation réussie qui répond aux besoins de votre logement, il faut rester attentif au bon dimensionnement de l’appareil, avec une canalisation pour 20 à 30 m², et à ce que les gaines soient les plus courtes possibles, entre 5 et 7 mètres.

Un poêle à granulés hydro offre une excellente alternative pour les maisons en rénovation, où mal isolées avec une surface à chauffer importante, dans laquelle un poêle à granulés classique ne pourrait assurer correctement la répartition de la chaleur. Ils permettent de profiter d’un mode de chauffage écologique et esthétique encore peu répandu dans l’Hexagone malgré ses nombreux avantages.

Laisser un commentaire

Connectez-vous pour commenter

Remonter