Derniers messages

Articles populaires

8 règles d’or pour entretenir son poêle à bois

8 règles d’or pour entretenir son poêle à bois

Posté dans: Infos poêles à bois
June 19th 2018
853 Vues
J'aime

L'utilisation d'un poêle à bois est une excellente façon de compléter votre système de chauffage central et d'apporter une atmosphère chaleureuse à votre maison. Cela peut également vous permettre de réaliser des économies conséquentes sur votre facture chauffage. Tout comme pour une chaudière ou une fournaise, l'entretien du poêle à bois est nécessaire pour assurer son bon fonctionnement et sa sécurité.  S’ils ne sont pas installés, utilisés ou entretenus correctement, les dispositifs de chauffage au bois peuvent être à la source d’incendies. Mais il ne s’agit que d’un exemple parmi les dangers qui peuvent être évités avec une utilisation et un entretien approprié de votre poêle à bois. Ceux-ci peuvent également avoir une incidence négative sur la qualité de l'air intérieur. Toute fumée s'échappant de la chambre de combustion dans la pièce signifie que le foyer ne fonctionne pas correctement.  Pour garantir la sécurité des membres de votre foyer, n’oubliez pas de vérifiez régulièrement que vos alarmes et détecteurs de monoxyde de carbone fonctionnent correctement. 

Et en ce qui concerne votre poêle, voici 8 règles d’or à suivre pour maintenir son efficacité et garantir ses performances :

Ne pas faire feu de tout bois

Soyez conscient des limites de carburant de votre poêle. Bien que certains poêles soient conçus pour brûler du charbon et du bois, la plupart des poêles à bois sont conçus pour ne brûler que du bois. Il est fortement recommandé d’éviter le bois flotté, les déchets, le bois traité, les bûches artificielles ou tout autre produit contenant du zinc, du soufre, du plomb ou des plastiques, car ils endommageraient les capacités de combustion de votre appareil et pourraient exposer les membres de votre foyer à des gaz nocifs. Évitez de brûler du bois vert non séché qui peut contenir jusqu'à 50% de son poids en humidité. Il est préférable de sécher le bois fraichement coupé pendant 12 mois avant de l’utiliser comme combustible dans votre poêle. Le bois fendu sèche plus complètement et brûle mieux que les bûches entières. Le bois bien sec émet un son aigu lorsque deux bûches sont assemblées, tandis que le bois vert produit un bruit sourd. Ce dernier ne brûle pas complètement, créant des dépôts de suie et de créosote pouvant affecter la capacité de combustion de votre poêle à bois.Brûler du carburant de qualité vous assurera de meilleurs résultats de combustion pour votre poêle et le maintiendra en parfait état. Choisissez du bois de chauffage bien sec (faible teneur en humidité) issu de sources durables.

Plein feu sur la révision annuelle

Il est conseillé de faire inspecter les poêles à bois au moins une fois par an par un revendeur ou un ramoneur professionnel. Ils vérifieront les signes de détérioration tels que les fissures, les fuites, les déformations ainsi que la présence de créosote dans le conduit. Une inspection régulière est un bon moyen de réduire les risques de feux de cheminée ainsi que d'identifier les problèmes existants. Petite astuce : faites inspecter votre poêle à bois pendant l’été avant le début de la saison de chauffage afin que votre poêle soit en parfait état de fonctionnement.

Un « bilan de santé » de votre poêle à bois vous permet de confirmer avec un professionnel que votre appareil est en parfait état de marche, que votre conduit est clair et que vous pouvez rallumer votre appareil dès l’arrivée des températures froides en tout sécurité.

Ne pas chauffer sans fin

L'entretien de votre poêle à bois est directement influencé par sa fréquence d’utilisation. Optimiser l’isolation de votre maison vous permet de garder précieusement la chaleur générée par votre poêle à bois et de limiter l’entrée d’air froid indésirable pendant les mois les plus froids. 

Enlever l’excès de cendres

Il est important de nettoyez les cendres du foyer quand elles atteignent le bas de la grille, où elles peuvent entraver la circulation de l'air. Pour les grands nettoyages, n’oubliez pas de vous protéger avec un masque anti-poussière et des gants pour votre sécurité. 

Prévoir un nettoyage de printemps 

L'apparence de votre poêle à bois est également importante. Un nettoyage de printemps assurera qu'il est dans le meilleur état possible. Vous pouvez nettoyer l'extérieur de votre poêle à l'aide d'un chiffon doux ou d'une brosse à chaussures propre pour essuyer toute trace de suie ou de poussière. Il est recommandé de ne pas utiliser d’eau ou de chiffon humide pour nettoyer votre poêle. 

Garder une vitre impeccable  

Le verre asphyxié est le résultat de l'utilisation de bois de chauffage humide, de l'allumage incorrect du feu ou d'un mauvais tirage dans la cheminée. Une des plus anciennes astuces pour nettoyer la vitre est d'utiliser les cendres du poêle.  Si votre vitre de porte coupe-feu noircit au fil du temps et que vous n’y brûlez que du bois, il vous suffit de tremper un chiffon humide ou une feuille de journal dans la cendre de bois et de l’utiliser pour frotter les traces de suies déposées à l’intérieur de la vitre. Les nettoyants pour vitrocéramique fonctionneront également.

Réparer d’un coup de pinceau

Si vous remarquez des rayures ou des impacts dans la peinture, cela peut facilement être réparé. La plupart des poêles à bois ont été peints avec une peinture en aérosol résistante à la chaleur que vous pouvez généralement trouver dans le commerce. Assurez-vous que la surface de votre poêle est propre, sèche et sans graisse avant de la peindre. Vous pouvez poncer la surface doucement s'il y a encore de la rouille ou des traces de peinture indésirables dessus.

En spray ou au pinceau, ces produits font efficacement disparaître les traces d’usures ou de coups de votre poêle à bois et lui redonne une nouvelle jeunesse.

Pas de compromis sur la qualité

Pour les pièces de rechange et les joints, assurez-vous de toujours privilégier des pièces détachées de qualité, idéalement de la même marque que votre appareil pour tout remplacement. Cela vous permettra de prolonger la vie de votre dispositif de chauffage et son efficacité.

Laisser un commentaire

Connectez-vous pour commenter

Remonter